mercredi 13 février 2008

Récital Juan Diego Florez

Quel ténor ce JDF !

Juan Diego Florez l’un des plus grands tenors de la scène mondiale actuelle nous a fait profiter de toute l’étendue de son talent lors de son récital donné le 24 janvier 2008 au Capitole.

Au programme :

Mozart
Die Zauberflöte (Die Bildnies)
Il Re Pastore (Si spande)
Bellini
La ricordanza
air de Bianca e Fernando (All'udir)
Rossini
L'esule
L'orgia
Prelude di musique anodine
air de Elisabetta Regina d'Inghilterra
Rosa mercedes Ayarza de Morales
Si mi voz muriera en tierra
La rosa y el clavel
Hasta la guitarra llora
La zamacueca
Malhaya
Gluck
Airs d'Orphée
Donizetti
Air de Linda di Chamounix (Linda si ritiro)

Les airs de la Flûte enchantée ont été propres et bien exécutés mais ne permettent pas (à mon avis) de mettre en avant le timbre unique de Juan Diego Florez. Ce ne fut donc qu’une agréable mise en bouche.

Par contre, les extraits du Roi Pasteur, de Bianca e Fernando et surtout de Elisabetta Regina d'Inghilterra (Deh Troncate) rendaient grâce au timbre fruité de sa voix et à sa diction parfaite.

Quant à son interprétation de Carlo dans la Linda di Chamounix de Donizetti, elle est tout simplement sublime. Une projection parfaite, des nuances dans le phrasé parfaitement maîtrisées, une voix chaude et claire…bref cet air était tout simplement magnifique et il finissait sous des tonnerres d’applaudissements.

Le péruvien n’étant pas avare de son talent, JDF nous gratifia de 4 arias supplémentaires, et non des moindres :

Roméo et Juliette de Gounod
Una Furtiva lagrima de l’Elixir d’amour (j’ai vraiment un faible pour celui-ci),
la dernière partie de la grande scène de Tonio de La Fille du Régiment et ses célèbres 9 contre ut (qu'il faut absolument écouter, le lien est ),
et La Donna e mobile du Rigoletto de Verdi.

Une soirée mémorable ! *****

1 commentaire:

civetta a dit…

Il Re pastore .. un livret de Pietro Metastasio ! (Vienne, 1751)