mardi 11 décembre 2007

Automne toulousain


Quand, les deux yeux fermés, en un chaud soir d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone.

Les Fleurs du Mal (1857)
Charles Baudelaire

2 commentaires:

Galileo a dit…

elle est très belle cette photo !

dasola a dit…

Oui, le canal du midi est vraiment beau avec ces arbres qui donne de l'ombrage automnal.