dimanche 27 mai 2007

Lettera amorosa

char1Tu es plaisir, avec chaque vague séparée de ses suivantes. Enfin toutes à la fois chargent. C'est la mer qui se fonde, qui s'invente. Tu es plaisir, corail de spasmes. René Char

* Lettera amorosa, illustrée par George Braque, édition Gallimard

2 commentaires:

civetta a dit…

Une poésie "explosante fixe", aussi belle que celle d'Arcane17 de Breton.

Miss Lola a dit…

De la belle poésie que je devrais découvrir!