mercredi 2 mai 2007

L'apologie de la "flemmitude"...


Qu'il est doux ce mois de mai avec ces longs ponts...Je me transformerai presque en gastéropode pour l'occasion!

8 commentaires:

Iris a dit…

J'ai moi aussi déniché un petit bourgogne qui se prélassait au soleil .......

Mamina a dit…

Belle apologie... quelques fois c'est bon!

Tiuscha a dit…

Aïe, si tu te transforme en cette engeance (a priori plutôt mignonne) tu risques de mal terminer ici, c'est la chasse aux mangeurs d'aromatiques et de plants de tomates !!

valérie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
civetta a dit…

tous ces ponts, y a que dans le privé, ça... pffffou... (quoi? pfffou??)

valérie a dit…

Curieuse attirance pour cet invertébré, qui outre ses qualités gustatives, n'arbore pas un aspect très ragoûtant ! serait-ce pour sa singularité (hermaphrodite) ??!! oups ! je crois que j'aurai pas du m'exposer au soleil reinnais, ça laisse des traces... comme ton gastéropode ! :-))

Stéphane a dit…

Iris: C'est plutôt un gros bourgogne non?
Mamina: Oui ça fait du bien quand on a pas eu de vacances depuis 1 an comme moi!
Tiuscha: Courage, fuyons...
Civetta: Si tu me cherches...
Valérie: Oui, tu as raison, l'escargot de ce point de vue là, résoud tous les problèmes de rapport homme/femme...

lory a dit…

Pourquoi pas,..une vie plus tranquille..