jeudi 26 avril 2007

De la "soap" américaine


C’est un livre facile à lire. Pour tout dire, je trouve qu’il n’est pas particulièrement bien écrit et dans un style relativement pauvre. Cependant, il a le mérite d’offrir un témoignage intéressant de l’ Amérique des années Nixon aux années Bush conservatrices et puritaines, et offre le portrait éblouissant d’une femme emprisonnée dans une vie qu’elle subit plus qu’elle ne vit. De là à le comparer à Mme Bovary de Flaubert comme certains critiques le font, il y a un pas que je ne franchirai pas. En résumé, un bon livre de plage…

*Les charmes discrets de la vie conjugale, Douglas Kennedy, éditions BELFOND, traduit de l'américain par Bernard Cohen.526 pages.Prix : 21 €

1 commentaire:

civetta a dit…

da plage de gare, alors! :)